Manuscrits de l’extrême

à la Bibliothèque Nationale « François Mitterand »

 » Prison, Passion, Péril, Possession » 

du 9 avril au 7 juillet 2019

Une exposition qui présente aux visiteurs une sélection de manuscrits (près de 200 pièces) écrits dans des contextes d’enfermement, de péril, de détresse, de folie, ou de passion, dont le contenu textuel comme la matérialité témoignent avec force. Ecritures microscopiques, tourmentées, feuillets minuscules, papiers et encres de fortune ou de récupération, ces manuscrits constituent des traces physiques, comme des restes archéologiques, de moments de souffrance, d’angoisse, de danger ou d’états psychiques particuliers, d’instants de perte d’équilibre vécus par des anonymes comme des personnalités célèbres. L’exposition dévoilera ainsi tout un univers de manuscrits hors du commun, très éloignés de l’image du manuscrit généralement associée au volume médiéval enluminé copié dans la quiétude du scriptorium ou au brouillon d’écrivain genèse d’une grande œuvre littéraire ».

Parmi eux des écrits de Franz Stock 

Soutenir les projets du Comité Catholique contre la Faim – Terre solidaire

700 projets/an sont menés dans 70 pays en Afrique, en Asie, en Europe de l’Est et en Amérique latine, grâce à l’action d’associations locales, partenaires du CCFD – Terre Solidaire. Pour faire reculer la faim dans le monde, nous pouvons tous faire un geste :

• Mardi 2 avril à 20h30, venez rencontrer et échanger avec un des partenaires du CCFD – Terre Solidaire au Timor oriental (un des pays les plus pauvres d’Asie). Pour faire face aux besoins alimentaires de la population, l’association Permatil (Permaculture pour le Timor Leste) promeut une agriculture permettant de se nourrir en utilisant les ressources locales. Au 7, rue du Capitaine Paoli à Fontenay-aux-Roses.

• Dimanche 7 avril, à l’occasion du 5e dimanche de Carême, collecte nationale de dons organisée dans les communautés chrétiennes.
Faire un don en ligne : ccfd-terresolidaire.org

• Concert le dimanche 14 avril à 16h à l’église St Joseph de Clamart (145 avenue Jean-Jaurès). Au programme : Mozart, Schubert, Dvorak, Puccini…  (Affiche ci-dessous)

concert.png

« La blessure restera »

« La blessure restera »

Il était une fois un garçon avec un sale caractère. À bout de remontrances, son père lui donna un sachet de clous et lui dit d’en planter un dans la barrière du jardin chaque fois qu’il serait insolent, perdrait patience ou se disputerait avec quelqu’un. Le premier jour il en planta une vingtaine dans la barrière. Les semaines suivantes, il apprit à se contrôler, et le nombre de clous plantés diminua jour après jour. Arriva un jour où le garçon ne planta aucun clou, ce qu’il s’empressa de rapporter à son père. Celui-ci lui demanda d’enlever désormais un clou de la barrière pour chaque jour où il n’aurait pas cédé à l’insolence ou à la violence.

Les jours passèrent et finalement le garçon vint dire à son père qu’il avait enlevé tous les clous de la barrière. Le père conduisit alors son fils devant la barrière et lui dit : « Assurément tu t’es bien comporté mais regarde tous les trous qui demeurent dans la barrière. Elle ne sera jamais plus comme avant. Eh bien quand tu te disputes avec quelqu’un et que tu lui dis quelque chose de méchant, tu provoques une blessure comme celle-là. Peu importe combien de fois tu t’excuseras, la blessure restera. Une blessure verbale fait aussi mal qu’une blessure physique. »

A vos réactions ….

Ciné-débat à Clamart : « Dans la terrible jungle » ce 27 mars, 20h30

C’est un moment plein d’émotion et de simplicité qui a comblé le Festival de Cannes. Présenté dans la sélection très engagée de l’ACID, le documentaire « Dans la terrible jungle » est un coup de poing qui balaie les préjugés sur le handicap.

Atteints de déficience visuelle et autres handicaps, une dizaine d’adolescents de l’institut médico-éducatif de Loos (Nord) sont devenus les héros du film documentaire signé Ombline Ley et Caroline Capelle. « On n’est jamais normal dans la vie, on a toujours un handicap qui se voit ou qui ne se voit pas, il faut juste que la société nous accepte comme ça », lance avec spontanéité Léa.

Venez nombreux échanger avec la co-réalisatrice Caroline CAPELLE à l’issue de la projection, le mercredi 27 mars à 20h30 au Cinéma Jeanne Moreau – 22 rue Paul Vaillant-Couturier – Clamart

jungle.pngjungle1.png

Conférence « Chrétiens et Gilets jaunes » ce 27 mars à Fontenay

La longue protestation des Gilets jaunes et le Débat national qui s’en est suivi interpellent les chrétiens que nous sommes. De quelles souffrances sociales mais aussi de quelle crise de sens, voire de quelle crise « spirituelle », témoignent ces évènements ? Les évêques de France nous invitent à contribuer, dans nos paroisses et nos réseaux, à instaurer le dialogue pour réduire la fracture sociale et territoriale à travers notre pays. Que faire aussi pour témoigner d’un sens possible à la vie auprès de personnes souvent sans perspectives ?
Bernard PERRET, polytechnicien et socio-économiste, doublé d’un homme de foi, nous apportera des suggestions en ce domaine.
Sa conférence aura lieu le mercredi 27 mars à 20h30 à l’Espace Paoli, 7 rue du capitaine Paoli, à Fontenay-aux-Roses.

Jeûner

Jeûnez de mots offensants et transmettez seulement des mots doux et tendres.

Jeûner d’insatisfaction, jeûner d’ingratitude et remplissez-vous de gratitude.

Jeûner de colère et remplissez-vous de douceur et de patience.

Jeûner de pessimisme et soyez optimiste.

jeûner de soucis et ayez confiance en Dieu.

Jeûner de lamentations et prenez plaisir aux choses simples de la vie.

Jeûner de stress et remplissez-vous de prière.

Jeûner de tristesse et d’amertume, et remplissez votre cœur de joie.

Jeûner d’égoïsme, et équipez-vous de compassion pour les autres. Si nous pratiquons tous ce style de jeûne, notre quotidien sera rempli de paix, de confiance les uns dans les autres et de vie.

Ainsi soit-il.

François, pape.