Journée internationale des migrants 18 décembre 2017

L’humanité de demain se construit par l’accueil des migrants aujourd’hui

18 décembre 2017

En cette journée internationale des migrants, nous pensons à ces milliers d’enfants, de femmes et d’hommes qui ont péri en Méditerranée, dans le désert, ou en captivité, alors qu’ils avaient entrepris un voyage pour une vie meilleure, plus sûre et plus digne, comme tout être humain peut la désirer. Hommage à tous ces exilés qui ont dû risquer leur vie à cause de plusieurs décennies de politiques des pays les plus riches qui ont rendu les routes de l’exil impraticables et périlleuses.

En cette journée internationale des migrants, nos pensées se portent également vers tous et toutes ces citoyens et citoyennes engagé⋅e⋅s qui, en France, en Europe et dans le monde, pensent qu’accueillir les personnes migrantes, manifester de la solidarité envers elles, c’est construire l’humanité d’aujourd’hui et le monde de demain.

Les obstacles mis sur les routes des migrants font le jeu des profiteurs de malheur, qui sèment le trouble et la terreur en se livrant au trafic d’êtres humains, au racket et à l’esclavage. Ces maux doivent être dénoncés et combattus. Or l’arsenal répressif déployé aveuglément par les gouvernements européens frappe du même coup les personnes migrantes, renforçant encore la nécessité pour elles de recourir à des réseaux criminels.

La France est en première ligne de ce mauvais combat. Une proposition de loi actuellement en discussion au parlement permettrait la rétention administrative anticipée des personnes « dubliné.e.s »1, puis, début 2018, un projet de loi sur l’immigration et l’asile risque d’accroître encore le dispositif de répression à l’encontre de l’ensemble des étrangers. Sans attendre l’adoption de ces réformes, le ministre de l’Intérieur, via une circulaire en date du 20 novembre, a exhorté les préfets à obtenir des résultats rapides en matière d’expulsion de personnes en situation irrégulière. Pour ajouter encore au caractère inacceptable de cette politique, d’autres mesures sont envisagées qui remettraient en question le principe de l’accueil inconditionnel dans les structures d’hébergement d’urgence, et viseraient à contraindre les acteurs associatifs opérant dans ces centres à participer au tri entre « bons » et « mauvais » migrants.

1 On utilise cette expression pour désigner les personnes « placées en procédure Dublin », c’est-à-dire que le règlement européen Dublin III autorise à renvoyer dans l’État de l’UE par lequel elles ont transité avant d’arriver en France.

L’action extérieure de la France est à l’avenant. Le Président Macron s’indigne du traitement des migrants détenus en Libye, et des marchés aux esclaves, qu’il feint de découvrir quand les ONG alertent sur leur existence depuis plusieurs années. Mais ni la France ni l’Europe n’envisagent de renoncer à financer les « autorités » libyennes pour qu’elles continuent de bloquer les migrants, et donc à fermer les yeux sur les violences et les trafics dont elles se rendent de fait complices.

L’argumentaire est toujours le même : la France, comme l’Europe, ne peut pas accueillir toute la misère du monde… Sauf que « toute la misère du monde » n’a aucunement l’intention de venir en France ou en Europe ! Les chiffres l’attestent clairement. Entêtées dans cette logique manichéenne de tri, les autorités des pays européens refusent d’admettre que les causes des migrations sont multiples, et d’envisager, en conséquence, que les critères pour accueillir et accorder une protection le soient aussi.

Dans nos actions de terrain, nous, associations et organisations citoyennes, constatons quotidiennement les conséquences de ces orientations: maltraitance des migrants, violation de leurs droits fondamentaux, criminalisation des bénévoles, affaiblissement des principes guidant le travail social et la protection des personnes les plus fragiles, et donc les fondements mêmes de la solidarité nationale.

Cette politique se développe sans concertation large avec les centaines d’associations locales, collectifs citoyens ou organisations nationales qui travaillent aux côtés des personnes migrantes. En dépit de nos demandes, le gouvernement se barricade derrière ses certitudes, se limitant à quelques rencontres avec certains acteurs pour les informer de ses décisions et confirmer son choix de pratiques démagogiques, au demeurant dénuées de réalisme, érodant chaque jour un peu plus nos chances de construire un futur fait de droits, de solidarité et de respect.

Dans ce contexte plus qu’inquiétant, nous avons pris l’initiative, le 21 novembre, de lancer les « États généraux des Migrations ». D’abord marqués par des rencontres en régions de tous les acteurs citoyens impliqués, les idées et propositions qui en émergeront seront ensuite discutées à l’occasion d’une session nationale plénière prévue au printemps prochain. Notre objectif est de faire ressortir des revendications communes et des propositions concrètes pour une autre politique migratoire, respectueuse des droits fondamentaux.

Ce 18 décembre, en soutien à tous et toutes les migrant⋅e⋅s, nous sommes fermement décidés à promouvoir un changement radical qui mette un terme à ces politiques migratoires aux conséquences humaines dramatiques.

Organisations signataires

2 MAINS pour DEMAIN
APTIRA (association pour la promotion et l’intégration Angers)

Collectif de soutien aux demandeurs d’asile et migrants Côte d’Or ADST
ACAT – Groupe de Carcassonne
ACC minorités visibles humanitaire

Accueil des réfugiés dans le Cap (association) Accueil Solidarité Saint Urbain
Act For Ref
Act Up-Paris

Actes & Cités
Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture – Niort
Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture (ACAT)
ActionAid France
ADA Accueil Demandeurs d’Asile
ADN – association pour la démocratie
AFPS Saint Etienne
AFVS
AG de Lutte contre toutes les Expulsions de CAEN
AGIR MIGRANTS LYON
Ah Bienvenus Clandestins ! ABC’éditions
AHSETI (ASTI du HAVRE)
Aide et Action
AIDES
AIR (Accueil Interculturel en Royans)
Alofa Tuvalu
Alternatives et Autogestion
AMG (Accueil Migrants Gresivaudan)
AMIR
AMISUV Accompagnement de personnes migrantes dans le Sud-Vendée
Amoureux au Ban Public – Collectif de Lyon
Amoureux au ban public
Anafé (association nationale d’assistance aux frontières pour les étrangers)
Apardap (association de parrainage républicain des demandeurs d’asile et de protection de l’Isère) APICED
ARDDI Association pour la Reconnaissance et la défense des Droits des Immigrés 79
ASEFRR (Association de SOLIDARITE EN ESSONNE AVEC LES FAMILLES ROUMAINES ROMS Association « AIDER » Entraide protestante de l’EPU de l’Albigeois
Association « Accueillir au pays »
Association Accueillir à Valleraugue
Association Alwane
Association Bagagérue
Association Bonvenon
association CHAAM
association d’aide familiale populaire de l’aude
Association de la gestion du centre de santé des trois cités Poitiers
association de soutien à l’expression des communautés d’Amiens (ASECA) -la Lettre de la citoyenneté
Association d’Entraide Logement
Association des Jeunes filles pour la Promotion de l’espace Francophone
Association des Marocains en France

Association DINA Madagascar
association Femmes Plurielles
Association française des juristes démocrates Association Grisélidis
Association ITINERANCE DIEPPE
Association Jarez Solidarités
association Kolone
Association les deux rives
Association Massif du Tangué en France [AMTF] ASSOCIATION PER A PACE POUR A PAIX
Association Port d’Attache
Association Pour Toit
association pour toit chalonnes
association sara logisol
association solidarité rroms
association TRAJECTOIRES EQUITABLES
association Un Ailleurs pour Tous de Mézy-sur-Seine Association unjourlapaix à Embrun
ASTA
ASTI
ASTI 14 (Calvados)
ASTI DE PETIT-QUEVILLY
ASTI de Sevres
ATD-Quart Monde – Groupe de Carcassonne
Attac 78 Nord
Attac France
Autremonde
AVIEP
Avocats pour la Défense des Droits des Etrangers Ballon Rouge
blog « entre les lignes entre les mots »
BORGNE Antoine – citoyen du monde
CANVA (Coordination Action Non Violente de l’ Arche) CAP MED -Marseille
Casa Africa Maison de L’afrique
Causons
CCADH Collectif Creusot-Autun des droits de l’homme CCFD Terre Solidaire
CCFD Terre Solidaire Normandie
CCFD Terre Solidaire-Délégation de Lille
CCFD-Terre Solidaire DD25
CCFD-Terre Solidaire de l’Hérault
CCFD-Terre Solidaire Délégation de Rouen 76 CEDETIM/IPAM
CEECS/RESF44

Cent pour un toit
Cent pour un toit-01
Centre abbé Pierre – Emmaüs
Centre de Recherche et d’assistance Communautaire (CECAR)
Centre d’Information Inter-Peuples (CIIP, Grenoble)
Centre Guinéen de Promotion & de Protection des Droits de l’Homme Centre Primo Levi
CENTRE SOCIAL FOYER FRATERNEL
Cercle Citoyen Soustons
CERCLE DE SILENCE DE CERGY-PONTOISE
Cercle Louis Guilloux
CGT Educ’Action Limousin
Chemins Pluriels
CIDES Centre d’Information pour un Développement Solidaire CIMADE
Cimade groupe local eymoutiers
CIMADE65
CISPM
CMR 62 Chrétiens en monde rural
CO SO MI SA Collectif de Solidarité Migrants de Salindrenque Collectif « Migrants:Changeons notre regard! » – Antony (92160) Collectif 28 pour la Régularisation des Sans Papiers
Collectif Accueil Migrants 32
Collectif Accueil Migrants Valfleury
Collectif ACTUS Compiègne
Collectif Agir du pays d’Aix
Collectif Antiraciste de la région d’Elbeuf
Collectif Cambrésis pour l’Aide aux Migrants
Collectif de Solidarité avec les Réfugiés de Sisteron
Collectif de Soutien aux Etudiants Exilés – Malaquais
collectif de soutien aux migrants de Millau
Collectif de soutien aux réfugiés d’Appoigny
Collectif de Soutien aux Réfugiés et Sans Abri de la Confluence Collectif de soutien de l’EHESS aux sans papiers et aux migrant-es Collectif des associations citoyennes
Collectif des Associations Citoyennes de l’Est Val d’Oise (CAC-EVO) Collectif des sans papiers de Livry-Gargan
Collectif Haïti de France
Collectif Ivryen de Vigilance Contre le Racisme CIVCR
Collectif Justice & Libertés (Strasbourg-67)
Collectif Loire (42) « Pour que personne ne dorme à la rue »
Collectif Migrant-e-s Bienvenue 34
Collectif Migrants 83
collectif migrants en Isère
Collectif millavois de soutien aux migrants

Collectif
Collectif
Collectif
Collectif
Collectif
Collectif
Collectif
Collectif
Collectif
Collectif
Collectif
Collectif
Collectif
Collectif
collectif
Collectif
Collectif
Comede
Comité de Parrainage de Familles Demandeurs d’Asile du canton de Firminy Comité de Strasbourg du MRAP

Palestine 12 de Millau
poitevin « D’ailleurs Nous Sommes d’Ici »
POUR 64400
réfugiés du Vaucluse
républicain d’Albertville
Réseau de Solidarités Hôtel de Crouy
RESF27 – RéseauEducation Sans Frontières de l’Eure Romeurope de l’agglomération nantaise
Roscoff – Soutien aux migrants et réfugiés Saint-Lois d’Aide aux Migrants
Sol Re Mi
Solidarité Migrants – Etorkinekin
Solidarité Réfugiés Caen
Solidarité Réfugiés Cigalois

soutien migrants Nantes
Urgence Welcome
Voisins Solidaires de Mézy-sur-Seine (78)

Comité de Suivi du Symposium sur les Sénégalais de l’Extérieur (CSSSE) Comité Denko Sissoko Marne
Comité des Tilleuls – Triel
Communauté Emmaüs Côte d’Azur (Nice)

Communauté Emmaüs d’Alençon
Communauté Emmaüs de Bourg en Bresse
Communauté Emmaüs de Chambéry
Communauté Emmaüs de Lyon
Communauté Emmaüs de Planay
Communauté Emmaüs de Vienne
COMMUNAUTE EMMAUS PEUPINS
Compagnie La Bao Acou
Confédération Syndicale des Familles des Deux-Sèvres Coordination des Associations Guinéennes de France
Coordination SUD
Coordination Urgence Migrants – CUM
COPAF – Collectif pour l’avenir des foyers
Copité d’Amis d’Emmaüs de FIGEAC
CPP
CRID
Défends Ta Citoyenneté !
Délégation départementale 35 Terre des Hommes France Délégation départementale Hautes Pyrénées de Terre des Hommes Délégation du Calvados Terre des Hommes France
délégation du Jura de Terre des Hommes France

Diaconat Protestant – membre de la Fédération de l’Entraide Protestante FEP DIEL
DiEM25
Droit Au Logement (DAL)

Droits devant !!
ecoute ephetz
Emancipation tendance intersyndicale
EMMAUS 44 NANTES FONDATION ABBE PIERRE
EMMAUS ANGERS
EMMAÜS CERNAY
Emmaüs Côte d’Azur (Nice)
Emmaüs du Clermontois
Emmaüs International
EMMAUS TARNOS
Ensemble
Ensemble! 05 Pour une Alternative Citoyenne à Gauche (PACG)
Ensemble-Français de l’étranger
ESPACE Espace de Soutien aux Professionnels de l’Accueil et du Conseil aux Etrangers Et Puis d’Ailleurs
Etudiants et Développement
Etudiants Exilés Paris Diderot
fcpe73
Fédération de l’Entraide Protestante
Fédération des tunisiens pour une citoyenneté des deux rives ( FTCR )
Fédération Nationale des Maisons des Potes
Fédération Sud éducation
FEMMES DE LA TERRE
Fondation Copernic
Football Club Phenix de Versailles
Forum de la Jeunesse Panafricaine
Forum des Organisations de Solidarité Internationale Issues des Migrations [FORIM] Français langue d’accueil
france Libertés loire
GESS-RéCoSol Nord et Sud
Gisti (Groupe d’information et de soutien des immigré.e.s)
Grdr – Migration Citoyenneté Développement
GREF (groupement des Educateurs sans Frontières)
GROUPE ACCUEIL D’URGENCE DE L’ETRANGER
Habitat&Citoyenneté Nice
Habitat-Cité
Herbeys Accueil Solidaire
Horizon d’Echange et de Lutte contre la Pauvreté (H.E.L.P)
Hospitalité Chinonaise aux Migrants
IMAGINE
Immigration Développement Démocratie (IDD)

INETIC
InFLÉchir
Ingénieurs sans frontières
Institut pour une politique de la Relation
inter-collectif des Cévennes
ISM CORUM
JEUNE CHAMBRE INTERNATIONALE DE GUINEE
JRS France
JRS Welcome 44
Konexio
La CANTINE
La Cimade
La Cimade – Groupe local de Carcassonne
La Cimade 66
La Cimade Figeac
La Cimade, groupe local du Gers
La Grande Parade Métèque
LA VIE NOUVELLE
L’AMI des Hauts Cantons
Languedoc: Solidarité avec les Réfugiés
L’Assemblée Citoyenne des Originaires de Turquie – L’ACORT
l’Auberge des Migrants
L’autre c’est nous
LCP Mets Tissés
LDH 6 section d’Aix-en-Provence
LDH Compiègne-Noyon
Le Cercle 49
Le CHAHUT, journal anti- capitaliste, anti- impérialiste et laïque fabriqué en Picardie (Oise) le Mouvement de la Paix
Le paria
le Réveil Voyageur (Calais)
les ami.e.s de la Roya citoyenne
les Amis du CADA de digoin
Les Amoureux au Ban Public Breizh
L’eucalyptus
Ligue des Droits de l’Homme – section d’Aix en Provence
Ligue des droits de l’Homme
Ligue des Droits de l’Homme – section de Dunkerque
Ligue des Droits de l’Homme Angers Maine-et-Loire
Ligue des Droits de l’Homme Concarneau-Riec sur Belon-Quimperlé
ligue des droits de l’homme de Dracénie
Ligue des Droits de l’Homme, section de Carcassonne
LVN – personnalistes et citoyens
Maison des Droits de l’Homme
Marcq Terre d’Accueil

Médecins du Monde Médecins Sans Frontières Migrants Var Est
Migrations & Développement MIGRENS

Mission Populaire Evangélique de France
Mouvement ATD Quart Monde France
Mouvement citoyen de défense des droits de l’homme « Kayak pour le droit à la vie » Mouvement du christianisme social
Mouvement pour une Alternative Non violente (MAN)-Orléans
Mouvement pour une Alternative Non-violente (MAN) fédéral
Mouvement pour une Alternative Non-violente, groupe Île-de-France
Mouvement utopia
MRAP
MRAP 06
MRAP du Vaucluse
MRAP Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples
MRAP Toulouse
MUGFAG
NO VOX INTERNATIONAL
Nogent d’Ailleurs
Nouvel AIR
On est Bretons, solidaires et on agit
ONG ASSAUVET
ONG/Agir pour le Bien Etre Communautaire (ABECOM-GUINEE)
Organisation Méditerranéenne des Arts
Oustalité (Lodève)
Pastorale des Migrants
pastorale des migrants 74
Pastorale des migrants diocèse de Cambrai
Pastorale des Migrants Rouen
Pays de Morlaix Solidarité Migrants
PILATOIS SOLIDAIRES
Plateforme des Femmes pour la Paix en Casamance (PFPC)
POUR TOIT
Pour une mémoire des réfugié(e)s
P’tit Dej’ à Flandre
QUAZAR, centre LGBT d’Angers
RAHL42
RAIL
Rania titi
REAL Réseau des Elus-es et Acteurs-trices Locaux-les
Réfugiés Bienvenue
Rencontres avec le Tiers Monde
Réseau Chrétien – Immigrés

Réseau de solidarité avec les migrants (RSM Rouen) Réseau Education sans frontières (RESF)
Réseau Education Sans Frontières 93 (RESF 93) Réseau Foi & Justice Afrique Europe (AEFJN) Réseau Solidaire Amiénois

reseau solidarité migrant
Réseau Sortir du colonialisme
RESF 06 (Réseau Education Sans Frontières)
RESF 11
RESF 34
resf 37
RESF 73 (Réseau éducation sans frontières Savoie)
RESF ANNONAY ARDECHE
RESF Châlons
RESF39
RESF43
resf44
RESF48
RESF65
RESOME
Ritimo
RomsAction Grenoble
Roya citoyenne
RUSF 13
SALAM Nord/Pas-de-Calais
SANG POUR SANS
SAVOIE-SOLIDARITE-MIGRANTS
Scarabée
Secours Catholique – Caritas France
SECOURS ISLAMIQUE FRANCE
section de PAU de la Ligue des Droits de l’Homme
Seguin
SNES-FSU
SNMD-CGT de la Cité Nationale de l’Histoire de l’Immigration SOLIDAIRES 66
Solidaires Les Arcs sur Argens
Solidairité Migrants – Collectif 06
SOLIDARITAT
Solidaritat Ubaye
Solidarité Coye
Solidarité Laïque
Solidarité Migrants Graulhet
SOLIDARITE MIGRANTS OISE
solidarité migrants Tarn Sud
Solidarité Migrants-Collectif 06

Solidarité sans papiers Creil
Solrémi Les Vans (Solidarité avec les Réfugiés et Migrants au Pays des Vans) SOS Refoulement Dijon
SPF Comité OISANS
STOP PRECARITE
Syndicat des Avocats de France ( SAF)
Tadamoon
Tero Loko
TERRAFRIK INTERFACE DES ALTERNATIVES SUBSAHARIENNES terrafrique/Guinee
Terre d’Errance
TERRE D’ERRANCE FLANDRE LITTORAL
Terre d’Errance Steenvoorde
Terre des Hommes Délégation Ardèche
Terre des Hommes France
Terre des Hommes France – DD92
terre des hommes -France ; délégation 14
Terre des Hommes France DD 04
terre des hommes france, délégation du Doubs
Terre Des Hommes, délégation de la Loire
Terre En Vue
Territoires Alimentaires
TET-LLÄ FRANCE
Thot
Tous citoyens !
Tous Migrants
TOUS MIGRANTS SAVOIE
TRAAM – Tissage Réseau Armentierois Accueil Migrants
Transport People and Care
TURBULENCES MARNE-LA-VALLEE
UD CGT 87
UFAL Lille
UN TOIT C’EST TOUT
Unaterra74
union départelmentale de la confédération syndicale des familles de l’Aude Union des Familles Laïques (UFAL)
Union syndicale de la psychiatrie
Union syndicale Solidaires
Utopia 56
Utopia 83
Vaugneray Accueil et Solidarité (VAS)
vie nouvelle Strasbourg
Voisins Solidaires
Voisins Solidaires Versailles
welcome

welcome rouen metropole Welcome-Franois-Serre

Christ, Roi de l’univers

C’est avec la fête du Christ-Roi de l’Univers, instituée en 1925 par le Pape Pie XI, que s’achève l’année liturgique. Nous célébrons celui qui n’est pas roi à la manière des princes d’ici-bas mais qui s’abaisse et livre sa vie pour tous, afin que tous nous régnions dans la gloire à ses côtés.

La fête du Christ-Roi veut ainsi convertir nos cœurs et nos représentations, pour que nous comprenions que la puissance véritable réside mystérieusement dans l’abaissement et le don de soi. Son règne est celui de la justice et de l’amour, objet de toute espérance et dont l’édification patiente est la mission de chaque homme.

Précédent l’entrée dans le temps de l’Avent et marquant la fin d’une année liturgique, cette fête nous invite ainsi à célébrer Celui qui, par-delà les ans, domine l’histoire depuis son commencement jusqu’à son achèvement en Dieu.

« Nous célébrons le Christ-Roi, c’est-à-dire la royauté et le règne du Christ sur le monde. L’évangile de (…) la parabole des talents dont le maître confie la gestion à ses serviteurs, nous fait découvrir que le royauté universelle de Jésus n’est pas un pouvoir de domination, mais un règne qui dévoile le cœur et la liberté des hommes.
Dans le chapitre 24 de l’évangile de saint Matthieu, la parabole des talents nous parle du jugement de ceux qui ont reçu des richesses pour les faire fructifier, c’est-à-dire des héritiers de la Révélation de la Parole de Dieu. Le passage que nous venons d’entendre concerne le jugement de ceux qui n’ont pas reçu ces richesses : les hommes et les femmes qui ne connaissent rien, ni de Dieu, ni de la Bible, ni de l’Église. En nous révélant l’espérance qui leur est promise et la manière dont ils peuvent accomplir ce qui est bon, Jésus nous fait découvrir comment il est le Sauveur de tous les hommes, lui qui n’est pas venu « pour condamner le monde, mais pour que tout homme soit sauvé par lui » (Jn 3, 17). Jésus est le bon pasteur qui « rassemble dans l’unité, l’universalité des enfants de Dieu dispersés » (Jn 11, 52). »

Résultat de recherche d'images pour "christ lavement des pieds"

« Associer l’image du Christ-Roi à l’image du serviteur pauvre et humilié est le paradoxe de notre foi chrétienne, car le moment où le Christ devient vraiment le roi de l’univers, saint Paul nous le disait à l’instant, est celui où il fait l’offrande de sa vie, alors qu’il est dressé sur la croix, sur laquelle par dérision on a affiché : « Jésus de Nazareth, Roi des juifs » et que, ressuscitant de la mort, il exerce la véritable puissance de Dieu sur le monde, non pas par la contrainte des libertés personnelles mais par l’écrasement des puissances mauvaises qui traversent l’histoire humaine. Si la puissance de Dieu s’exerce à travers le Christ, ce n’est pas pour contraindre notre adhésion, c’est pour délivrer notre cour de toutes les entraves qui l’habitent, c’est pour manifester sa victoire sur le péché, c’est pour restaurer la liberté humaine, c’est pour nous rendre capable de le choisir.
(…) Être serviteur du Christ-Roi, ce n’est pas partager une puissance, c’est partager un service, c’est entrer dans le service du pasteur attentif à la brebis égarée, c’est entrer dans le service de ce pasteur soucieux de rassembler tout le troupeau, c’est entrer dans le service de ce pasteur vigilant qui accompagne l’ensemble des brebis, celles qui le connaissent, comme celles qui ne le connaissent pas. Ainsi, nous pouvons vraiment célébrer le Christ-Roi non pas comme une sorte de revanche sur l’humiliation où peut se trouver parfois notre foi chrétienne et notre Église, mais comme une expérience qui nous fait découvrir la véritable maîtrise de Dieu sur le monde : il revêt la tenue du service, le tablier noué à la ceinture pour se mettre aux pieds de l’humanité représenté par les disciples. »

Dans le Catéchisme de l’Église catholique

783 Jésus-Christ est celui que le Père a oint de l’Esprit Saint et qu’il a constitué « Prêtre, Prophète et Roi ». Le Peuple de Dieu tout entier participe à ces trois fonctions du Christ et il porte les responsabilités de mission et de service qui en découlent [1].

786 Le Peuple de Dieu participe enfin à la fonction royale du Christ. Le Christ exerce sa royauté en attirant à soi tous les hommes par sa mort et sa Résurrection [2]. Le Christ, Roi et Seigneur de l’univers, s’est fait le serviteur de tous, n’étant « pas venu pour être servi, mais pour servir et pour donner sa vie en rançon pour la multitude » (Mt 20, 28). Pour le chrétien, « régner, c’est Le servir [3] ». Le Peuple de Dieu réalise sa « dignité royale » en vivant conformément à cette vocation de servir avec le Christ. 

2105 Le devoir de rendre à Dieu un culte authentique concerne l’homme individuellement et socialement. C’est là « la doctrine catholique traditionnelle sur le devoir moral des hommes et des sociétés à l’égard de la vraie religion et de l’unique Église du Christ [4] ». En évangélisant sans cesse les hommes, l’Église travaille à ce qu’ils puissent « pénétrer d’esprit chrétien les mentalités et les mœurs, les lois et les structures de la communauté où ils vivent [5] ». Le devoir social des chrétiens est de respecter et d’éveiller en chaque homme l’amour du vrai et du bien. Il leur demande de faire connaître le culte de l’unique vraie religion qui subsiste dans l’Église catholique et apostolique [6]. Les chrétiens sont appelés à être la lumière du monde [7]. L’Église manifeste ainsi la royauté du Christ sur toute la création et en particulier sur les sociétés humaines [[cf. Léon XIII, enc. « Immortale Dei » ; Pie XI, enc. « Quas primas »).

Journée Mondiale des Pauvres

La Journée Mondiale des Pauvres est une invitation à vivre, à dynamiser, dans la durée, une Charité inventive dans les communautés et association. Elle nous appelle aussi à plus de justice : « Ce sera une journée qui aidera les communautés et chaque baptisé à réfléchir sur la manière dont la pauvreté est au coeur de l’Évangile et sur le fait que, tant que Lazare git à la porte de notre maison (cf. Lc 16,19-21), il ne pourra y avoir de justice ni de paix sociale. » (Misericordia et misera 21)

La Charité que nous sommes appelés à vivre doit être contagieuse. Nous sommes invités à partager nos expériences entre paroisses ou faire avec la paroisse voisine, en doyenné, dans le quartier avec des associations locales.

« À la lumière du « Jubilé des personnes socialement exclues », alors que dans toutes les cathédrales et dans les sanctuaires du monde les Portes de la Miséricorde se fermaient, j’ai eu l’intuition que, comme dernier signe concret de cette Année Sainte extraordinaire, on devait célébrer dans toute l’Église, le XXXIIIème Dimanche du Temps ordinaire, la Journée mondiale des pauvres. Ce sera la meilleure préparation pour vivre la solennité de Notre Seigneur Jésus Christ, Roi de l’Univers, qui s’est identifié aux petits et aux pauvres et qui nous jugera sur les œuvres de miséricorde (cf. Mt 25,31-46). Ce sera une journée qui aidera les communautés et chaque baptisé à réfléchir sur la manière dont la pauvreté est au cœur de l’Évangile et sur le fait que, tant que Lazare git à la porte de notre maison (cf. Lc 16,19-21), il ne pourra y avoir de justice ni de paix sociale. »
Pape François

Vivons la 10e édition de la semaine de la finance solidaire !

Du 6 au 13 novembre 2017,

Vous êtes convaincu(e) que l’épargne solidaire donne du sens à l’argent ? Que les revenus de l’épargne sont vitaux pour mener des projets solidaires et lutter contre la faim ? Transmettez ce goût du partage à vos enfants et petits-enfants en leur ouvrant un compte Livret Jeune Agir du Crédit coopératif. Ils pourront reverser 50, 75 ou 100% de leurs intérêts au CCFD-Terre Solidaire pour soutenir des centaines de projets solidaires dans le monde. Co-inventeur en 1983 de l’épargne solidaire en France avec le Crédit coopératif, le CCFD-Terre Solidaire en est aujourd’hui la 2e association bénéficiaire en France. Avec le livret Jeune Agir, vos enfants et petits-enfants luttent eux aussi contre les causes de la faim dont souffrent 815 millions de personnes dans le monde !

Quelle Europe voulons-nous ?

Semaines Sociales de France 2017

Aucun texte alternatif disponible.92e session des Semaines sociales de France sur le thème “Quelle Europe voulons-nous ?”. Chaque année, les Semaines sociales proposent une session nationale, ouverte à tous, consacrée à un grand enjeu de société, dans le but de se former, de débattre et de faire des propositions pour la société.

18 NOVEMBRE AU 19 NOVEMBREParis Event Center 20 avenue de la Porte de la Villette 75019 Paris

Depuis 1905, chaque année, l’association des Semaines sociales de France propose une session ouverte à tous, pour se former, débattre et faire des propositions sur un grand enjeu de société.

Le projet européen a réussi la prouesse de pacifier un continent qui n’avait jamais connu plus d’un demi siècle de paix. Aujourd’hui, en France et chez nos voisins, l’anathème et le slogan tiennent trop souvent lieu de débat. Le projet européen peine à rassembler : la montée du scepticisme et du rejet, nette en Grande-Bretagne, plus variable dans d’autres pays, ne permet plus d’entendre les raisons de l’adhésion.

Les Semaines Sociales de France se rappellent que le projet européen a été bâti grâce à des chrétiens engagés, qu’elles ont travaillé périodiquement le sujet, ce qui leur donne une légitimité pour établir un diagnostic et ouvrir le débat sur le projet européen. Elles s’appuient sur une année d’échanges organisés par les antennes régionales, les travaux et témoignages d’analystes et d’acteurs français et européens, celles des réseaux partenaires dont IXE (Initiatives de Chrétiens pour l’Europe). Après les élections en France, puis en Allemagne, le moment est propice pour intervenir dans un débat refondateur.

Pour en savoir plus
www.ssf-fr.org

Accueillir et accompagner ceux qui sont en deuil

– À la fin de la préparation d’une célébration, 2 sœurs qui venaient de perdre leur mère me disent  » merci beaucoup pour votre accueil. Nous venions avec une grande appréhension. Nous avions peur de cette rencontre et tout s’est bien passé, nous sommes rassurées et nous nous sentons en paix « .
– Au début de la célébration des obsèques pour sa maman… Philippe me dit : « Surtout vous me direz quand je dois venir chercher la lumière… »

Je le rassure : « Ne vous inquiétez pas, je suis là pour vous guider. »

– Mireille en préparant les obsèques de sa soeur :  » Je ne sais pas si ses petits enfants viendront, vous savez ils risquent de pleurer. » Je la réconforte : « Cette célébration est un rite qui permet de passer au mieux le moment de la mort d’un proche. Il est normal qu’ils pleurent. »

– Gérard à la sortie de l’église pour les obsèques de sa femme : « Merci pour votre accompagnement, votre soutien et votre écoute. Cette célébration m’a beaucoup aidé. »

Dans les groupes de parole des personnes en deuil :

 » c’est mon moment à moi, je l’attends avec impatience de semaine en semaine ».

 » au moins ici avec vous, je n’ai pas peur d’ennuyer les autres avec mon chagrin, je peux tout dire ».

 » je pensais que cela allait me faire du mal de parler de lui, et c’est tout le contraire! ».

 » cette expériences du groupe de parole a fait s’ouvrir quelque chose en moi. »

Vous venez de lire des tranches de vie de ce que nous vivons avec les familles en deuil qui présentent leur défunt à Dieu par l’Eglise, avec notre communauté.

Nous prenons le temps d’accueillir avec simplicité les familles, de les écouter  afin qu’elles puissent vivre la célébration rituelle des funérailles comme une  belle célébration d’adieu (A Dieu).

Le rituel est important pour faire son deuil.

Accueillir les familles endeuillées, célébrer les obsèques et travailler son deuil, sont des expériences à vivre pleinement dans la confiance et qui renforcent notre foi en Dieu , en la Vie.

C’est à chaque fois, une rencontre. Une rencontre avec des  personnes qui sont souvent loin de notre Eglise. Des personnes qui ne demandent qu’à mieux connaître le Christ.

Nous voudrions être plus nombreux mais nous sommes toutes les trois.

Nous sommes très heureuses de rendre ce service à la communauté paroissiale.

Venez sans crainte, nous sommes là pour vous.

Valérie, Geneviève, Brigitte

 

Vous pensez pouvoir rejoindre l’équipe d’accueil et d’accompagnement des familles en deuil et les aider à préparer la célébration : Père Jean-Emmanuel Gouze 06 13 21 39 39 jeanemmanuelgouze@gmail.com

« Parler de la perte d’un proche » avec Valérie Chenebault 06 22 27 64 02  groupedeparole@paroisses-plessis-clamart.org